Détails actualité

04/11/2011 Marian Harkin : "Nous avons encore un long chemin à parcourir"

Selon Marian Harkin (Irlande, ADLE), Présidente du groupe d'intérêt du Parlement européen sur le volontariat, l'une des principales priorités de l'Année européenne doit être que la société civile apporte des propositions concrètes au Parlement et à la Commission. Touteleurope.eu, en partenariat avec Sport&Citoyenneté, vous propose de découvrir son interview, issue de la revue trimestrielle de l'association. Propos recueillis par Caroline Ponchon

35 millions d'européens sont engagés bénévolement dans le secteur du sport, dont l’économie provient, à 85%, des ménages (69%) et des autorités locales (16%). Comment inclure à vos yeux le bénévolat sportif dans une stratégie de croissance durable ?

Maria Harkin :
Toute stratégie sur le sport qui se veut durable doit être enracinée dans la société, car le niveau local alimentera ensuite les niveaux régional, national et mondial. Les bénévoles sont issus de la communauté locale et leur contribution est essentielle à la réussite de toute stratégie en matière de sport. J'ai souvent décrit les bénévoles comme notre source la plus précieuse d'énergie renouvelable. Le fait que leur énergie et leur engagement soient renouvelables signifie que tant qu'ils continueront à faire du bénévolat, toute stratégie ou programme sur le sport sera, de fait, durable.


En début d’année, vous nous aviez confié que la promotion de la puissance économique et sociale du bénévolat serait le grand défi de l'Année européenne. Ce défi a-t-il été relevé ?

Maria Harkin : En ce qui concerne la promotion de la valeur sociale du bénévolat, nous avons fait quelques progrès. La « Caravane du bénévolat » de la Commission, qui se rend dans chaque État membre, permet de souligner et de célébrer le travail des bénévoles au niveau national et de sensibiliser les citoyens à cette activité. Malheureusement, elle se limite aux seules capitales. Néanmoins, au sein de chaque État, différentes organisations bénévoles profitent de l'occasion offerte par l'Année européenne pour mettre en valeur leurs efforts et, chose cruciale, pour attirer de nouveaux membres.

Ce think tank créé en 2007, réfléchit sur le rôle et la place du sport dans les sociétés européennes. Il publie une revue sur ces questions tous les trois mois.

De nombreuses manifestations ont également eu lieu à Bruxelles, comme celle organisée il y a quelques semaines (7-11 septembre) par le Forum européen de la jeunesse, qui fut le plus grand événement de la société civile cette année. L'Alliance EYV (collectif d’associations pour l’Année européenne du bénévolat et du volontariat) joue un rôle majeur non seulement pour mettre en lumière le travail des bénévoles, mais aussi, et c’est crucial, pour soumettre des propositions concrètes au Parlement européen et à la Commission.

En ce qui concerne la valeur économique du bénévolat, nous avons encore un long chemin à parcourir. Alors que l'Organisation Internationale du Travail et l’Université John Hopkins ont préparé un manuel pour mesurer le bénévolat, nous n'avons toujours pas convaincu les États membres de l’utiliser. Bien que nous espérions progresser encore, je n’envisage pas de résultats définitifs d'ici la fin de l’année. C'est un peu décevant, mais, aussi longtemps que 2011 agira comme un catalyseur, nous allons poursuivre nos efforts pour voir ce manuel adopté par tous les États membres, avec la volonté de collecter des données fiables, robustes et comparables au sein de l'UE.

Vous souhaitiez également l’adoption d’un Livre vert sur le bénévolat. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Maria Harkin : Nous sommes sur ce point dans l’attente d'une Communication de la Commission, annoncée pour septembre. Ce document sera la base de toute réponse de l'UE dans ce domaine.

L'Alliance a permis de refléter la volonté des citoyens d’avoir un tel document. Elle continue d’ailleurs de rédiger des prises de position pour influencer à la fois les propositions de la Commission et, à moyen terme, la réponse du Parlement européen.




En savoir plus

Ajoutez un commentaire

* - champ obligatoire

*



Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
*
*

Lire la charte