Actualités

06/07/2011 L'Europe et vous : Etiquetage des denrées alimentaires, sécurité routière et haut débit pour tous

Chaque semaine, Touteleurope.eu fait le point sur ce que l'Union européenne fait pour vous, pour vos droits, votre santé, votre vie quotidienne. Aujourd'hui, retour sur trois textes adoptés par le Parlement européen concernant l'étiquetage des aliments, l'application transfrontalière des sanctions relatives aux infractions au code de la route, trop souvent laissées impunies, ainsi que l'accès à l'internet dans toute l'Europe.

Un meilleur droit d'information des consommateurs

Réunis en session plénière, les députés européens ont adopté mercredi 6 juillet un règlement très attendu relatif à l'information des consommateurs sur les denrées alimentaires, applicable en 2014. Il s'agit là d'un grand pas, surtout après plus de trois ans de négociations avec la Commission européenne et les Etats-membres. Ce texte garantit à présent aux consommateurs européens un véritable droit à l'information sur les produits alimentaires grâce à un étiquetage plus clair, plus précis et plus lisible.

Ainsi, le pays d'origine devra être obligatoirement indiqué pour les viandes fraiches comme le porc, le mouton, la chèvre et la volaille, et plus seulement pour la viande de bœuf comme c'était le cas auparavant. De même, les valeurs nutritionnelles seront mentionnées sur tous les produits pré-emballés ou non pré-emballés (valeur énergétique, quantité de lipides, d'acides gras saturés, de glucides, de sucre, de protéine et de sel) et la présence de substances allergènes devra être indiquée de manière évidente dans la liste des ingrédients. Une taille minimale de caractères permettra d'assurer une lisibilité des informations.

La garantie du droit d'information des consommateurs est primordiale afin que ceux-ci puissent comparer les différents produits en connaissance de cause et prennent des choix éclairés. Mais la transparence des informations nutritionnelles est aussi  une exigence afin de pouvoir mieux lutter contre l'obésité.

Pour autant, certains regrettent de ne pas être allé encore plus loin. Le commissaire à la Santé, John Dalli, aurait ainsi souhaité que l'on fasse figurer les informations nutritionnelles sur la face avant plutôt que sur les côtés.

De même, on peut espérer à l'avenir que les alcools soient eux aussi inclus, tout comme les produits laitiers, les poissons et les viandes transformés.

Enfin, les députés européens avaient rejeté la semaine dernière, au grand dam des socialistes, des Verts et de la gauche,  une proposition visant à introduire un système de visualisation permettant de montrer clairement les teneurs en grasses, sucre et sel dans les aliments (grâce à des feux de signalisation, rouge ou vert selon les teneurs).

L'accès à internet garanti pour tous

Accéder au haut débit même dans les zones rurales reculées: c'est là l'objectif du rapport Tzavela adopté ce mercredi par le Parlement européen. Ce rapport constitue l'une des voûtes de la stratégie numérique globale pour l'Union Européenne. Il vise à réduire la fracture numérique en assurant que d'ici 2020, tous les Européens aient accès à des vitesses de connexion de plus de 30 mégabits par seconde (Mbps) et que 50% des ménages soient abonnés à des connexions de plus de 100 Mbps.

Chauffard non résident? Chauffard quand même!

Le Parlement européen a par ailleurs adopté un rapport sur l'application transfrontalière de la législation dans le domaine de la sécurité routière. En effet, les infractions au code de la route (allant de l'usage du téléphone à la conduite en état d'ivresse) restent trop souvent impunies, notamment lorsqu'elles sont commises par un automobiliste résidant dans un Etat membre autre que celui dans lequel l'infraction est commise.

Pour autant, il s'agira pour l'essentiel d'un échange d'information entre les Etats membres, la notification de l'infraction restera facultative et les poursuites continueront de relever de l'Etat d'infraction. Le Royaume-Uni, l'Irlande et le Danemark n'appliqueront pas le texte de leur côté.

Malgré ses insuffisances, il s'agit là d'une avancée pour renforcer la sécurité des routes en Europe.  

 

En savoir plus

Ajoutez un commentaire

* - champ obligatoire

*



Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
*
*

Lire la charte