Actualités

29/09/2011 L'Europe et vous : mobilisation pour la sécurité routière, promotion de l'Europe touristique et révision des écoles européennes

Chaque semaine, Touteleurope.eu fait le point sur ce que l'Union européenne fait pour vous, pour vos droits, votre santé, votre vie quotidienne. Cette semaine, les activités des parlementaires européens sont mises en avant avec leur mobilisation pour la sécurité routière, leur souhait de voir l'Europe promue en tant que première destination touristique du monde, et la révision du système des écoles européennes.

Renforcer la sécurité routière

Mardi 27 septembre 2011, lors de la session plénière, les députés européens ont adopté à une grande majorité une résolution sur la sécurité routière au niveau européen. Ils ont ainsi approuvé une centaine de mesures touchant à la fois les volets préventif et répressif de la sécurité routière. Ils ont également appelé la Commission européenne à élaborer un quatrième plan d'action en la matière, en soulignant que "seulement 27,5 % des mesures envisagées [par le plan d'action actuel] ont été complètement mises en œuvre".  

"Nous exigeons entre autres une analyse harmonisée des causes d'accidents et de blessures ainsi qu'un échange des données à l'intérieur de l'UE tout en respectant un haut niveau de protection de la vie privée" a souligné le rapporteur de cette résolution Dieter-Lebrecht Koch (Parti populaire européen).

Concrètement, les députés ont insisté sur la mise en place d'une tolérance zéro en matière d'alcool pour les jeunes conducteurs. Ils ont également souhaité l'instauration du mécanisme d'éthylotests anti-démarrage dans le transport professionnel. La limitation dans les zones résidentielles pourrait être harmonisée à 30km/h dans les Etats membres. Une harmonisation des panneaux routiers et des règles de circulation a été demandé d'ici 2013.

Les députés européens ont également salué l'adoption, par le Conseil, de la directive sur l'échange transfrontalier d'informations concernant les infractions routières entre les autorités des Etats membres de l'UE.

Taux maximal d'alcool dans le sang autorisé au volant dans l'Union européenne :

- 0,9 mg/ml à Chypre,
- 0,8 mg/ml en Irlande, à Malte, au Luxembourg et Royaume-Uni,
- 0,5 mg/ml en Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Pays-Bas, Portugal, et Slovénie,
- 0,4 mg/ml en Lituanie,
- 0,2 mg/ml en Pologne et Suède.

L'Europe, première destination touristique

Lors de la même séance plénière, le Parlement a adopté une résolution en faveur d'un nouveau cadre politique pour le tourisme européen. En pleine crise économique, ce secteur se porte bien et "s'en sort mieux que d'autres"  souligne le rapporteur Carlo Fidanza (PPE).

Les députés se sont positionnés en faveur de la création d'un label "Europe" pour la promotion de l'Europe en tant que première destination touristique du monde. Les États membres, les autorités régionales et locales, ainsi que les agences nationales du tourisme pourraient ainsi en être les bénéficiaires. Celui-ci aurait pour objectif de mettre en avant l'atout économique que représente le tourisme en Europe. En effet, le tourisme contribue à hauteur de 10 % au PIB et de 12 % à l'emploi total dans l'UE.

A côté de la création d’un "label européen du tourisme de qualité" et d’une "charte européenne du touriste"  avec un socle commun des droits de passagers, le Parlement préconise d’harmoniser progressivement les systèmes de classification des établissements hôteliers dans l'UE et le taux de TVA réduit appliqué aux produits touristiques.

Les parlementaires ont mis en avant la réhabilitation des zones touristiques en difficulté grâce à l'attribution de fonds structurels. Ils considèrent en effet qu'un tourisme de qualité, s'appuyant sur la dimension multiculturelle de l'Europe, pourrait créer des emplois au niveau local.

Le système des écoles européennes révisé

Les parlementaires européens ont approuvé la révision des écoles européennes proposée par le rapporteur PPE Jean-Marie Cavada. A l'origine, ces établissements permettent aux enfants d'agents européens d'être scolarisés dans leur langue maternelle.

La résolution nouvellement adoptée les ouvre à d'autres élèves de l'Union européenne, met en avant les valeurs européennes présentes au sein de ces écoles et invite les Etats membres à s'en servir comme exemple pour leurs systèmes éducatifs nationaux. Des établissements pilotes pourraient ainsi être mis en place afin de favoriser l'accès aux études européennes et au baccalauréat européen dans les différents États membres.

Les écoles européennes existent depuis 1953, la première ayant été inaugurée à Luxembourg. Il existe actuellement quinze écoles européennes réparties dans sept Etats membres. Elles permettent une scolarisation dans un contexte multiculturel et multilinguistique.

"Il était nécessaire d'exporter le modèle d'éducation européenne dans les systèmes nationaux, à la fois en développant les Ecoles pouvant accueillir des enfants dont les parents de sont pas des agents, et en créant de nouvelles Ecoles à l’initiative des Etats membres, mais aussi par l'intégration dans les écoles nationales de concepts empruntés aux Ecoles européennes" souligne Jean-Marie Cavada.

Les eurodéputés ont souhaité que soit reconnu le baccalauréat européen dans tous les Etats membres. Ce baccalauréat est délivré aux élèves des écoles européennes et permet l'entrée dans toutes les universités européennes. De même, la création d'un certificat de fin d'études pour les élèves s'orientant vers une filière professionnelle a aussi été souhaitée par les députés.

29/09/11, BERTRAND :
Plutôt que de parler "sécurité routiére" il serait plus opportun de parler "réduction des déplacements". Le tourisme devient une scandaleuse activité polluante par mer,air,terre...Tout le monde le sait mais aucun politique n'ose le dénoncer...Encore une histoire d'argent...Des silences coupable et consenti de nos dirigeants...Des bergers irresponsables...On viendra nous dire que les glaciers disparaissent etc...
L'argent est "roi" et le mensonge est "loi".
Signaler ce commentaire
Ajoutez un commentaire

* - champ obligatoire

*



Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
*
*

Lire la charte