Actualités

12/03/2012 Session plénière de mars : en avant le programme !

Les députés européens des 27 Etats membres se réuniront tout au long de la semaine à Strasbourg pour la session plénière de mars. Fukushima, égalité des sexes, politique commerciale commune, commerce du cacao, changement climatique, élection en Russie ... découvrez l'ordre du jour de cette session très chargée !

Un an après, retour sur les conséquences de la catastrophe de Fukushima

Il y a tout juste un an, l'explosion de plusieurs réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, au Japon, provoquait une catastrophe environnementale de grande envergure, rappelant au monde les douloureux événements de Tchernobyl. Et relançant le débat sur l'énergie nucléaire.

Alors qu'en France, l'un des pays européens possédant le plus de centrales nucléaires, une "chaîne humaine pour sortir du nucléaire" s'est déployée entre Lyon et Avignon lundi 12 mars, le Parlement européen, en ouverture de la session plénière, a eu le même jour un débat sur les conséquences à tirer de l'accident de l'année passée. Les échanges devaient porter sur la sûreté nucléaire (la Commission ayant décidé de soumettre désormais les centrales à des 'stress test' pour éviter tout accident sur le territoire européen), mais également sur la place du nucléaire dans le mix énergétique européen.

Hommes et femmes, tous égaux en Europe ?

Après un débat lundi 12 mars, les eurodéputés voteront mardi 13 deux rapports d'actualité : le rapport de Sophia in 't Veld sur l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'Union européenne, et celui de Sirpa Pietikäinen sur la participation des femmes à la prise de décision politique.

Alors que la Journée internationale des droits des femmes a été célébrée le 8 mars dernier, l'égalité des genres est loin d'être parfaite dans l'Union.

Le Parlement revient sur le dernier Conseil européen

Après chaque Conseil européen son président, Herman Van Rompuy, accompagné de celui de la Commission européenne, José Manuel Barroso, vient présenté devant les eurodéputés les conclusions du sommet.

La rencontre des chefs d'Etat et de gouvernement des 27, les 1er et 2 mars derniers, ne déroge pas à la règle et c'est mardi 13 mars au matin que les députés interrogeront les deux présidents sur les avancées d'un Conseil essentiellement centré sur le nouveau traité de stabilité budgétaire, mais pas seulement. En effet pour la première fois depuis le début de la crise cette rencontre a également porté sur la relance de la croissance en Europe. Il n'est pas certain cependant que ces efforts aient paru suffisants à l'institution démocratique européenne.

Zoom sur le cacao ...

... ou plutôt sur son commerce. Les eurodéputés se pencheront en effet sur deux rapports, l'un sur l'accord international sur le cacao de 2010, l'autre sur le travail des enfants dans le secteur du cacao.

L'Union européenne est en effet le plus grand consommateur de cacao au monde. Le Parlement considère qu'elle doit de ce fait veiller à ce que les enfants ne soient pas exploités comme main-d'œuvre forcée pour récolter les fèves de cacao. Un projet de résolution en ce sens sera voté mercredi 14 mars.

L'occasion pour les eurodéputés de décider également de donner ou non leur feu vert au nouvel accord international sur le cacao, qui stipule que les signataires doivent veiller à améliorer les conditions de travail dans le secteur du cacao.

Une économie plus respectueuse de l'environnement pour l'avenir

Jeudi 15 mars sera débattu puis voté le rapport, rédigé par le député européen Chris Davies (Royaume-Uni, ALDE) sur la 'Feuille de route vers une économie compétitive à faible intensité de carbone à l'horizon 2050' présentée par la Commission européenne le 8 mars dernier.

Elaborée dans le cadre de l'initiative phare en matière d'utilisation efficace des ressources, cette feuille de route doit permettre à l'Union européenne de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95% à l'horizon 2050 par rapport aux niveaux enregistrés en 1990. Discutée par le Conseil, la feuille de route a également fait l'objet d'un projet de rapport par la commission parlementaire de l'Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI).

Ce rapport est notre rapport du mois, découvrez-le en cliquant ici !

Retour sur les élections russes

Mercredi 14 mars les eurodéputés débattront dans l'hémicycle des résultats de l'élection présidentielle russe qui a porté, pour la troisième fois, Vladimir Poutine au pouvoir. Une élection qui serait entachée d'irrégularités selon l'opposition russe, qui avait déjà dénoncé des fraudes lors des élections législatives de décembre 2011.

L'Allemand Knut Fleckenstein (Socialistes et démocrates), président de la délégation du Parlement auprès de la commission de coopération parlementaire avec la Russie,  voit dans ces manifestations un signe positif et une évolution de la société russe et déclare attendre de M. Poutine " qu'il fasse jouer un rôle plus important, plus constructif et plus responsable à la Russie sur la scène internationale". "Nous avons besoin d'une meilleure coopération avec la Russie, par exemple pour débloquer le dossier syrien et trouver des solutions à la menace nucléaire iranienne"; a-t-il précisé dans une interview sur le site du Parlement européen.

Mais aussi ...

L'ordre du jour de cette session plénière de mars est encore une fois très chargé : faciliter les successions transfrontalières, faire le point sur l'élargissement, interdire les sites Internet discriminatoires, réformer le fonds européen pour la pêche, faire plus de prévention sur le diabète en Europe ... autant de sujets qui occuperont les députés européens pendant quatre jours !

Et suite aux récentes déclarations du président français Nicolas Sarkozy, l'avenir de l'Espace Schengen pourrait bien s'incruster dans les débats.

 

En savoir plus

Ajoutez un commentaire

* - champ obligatoire

*



Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
*
*

Lire la charte