Les précédentes vidéos "Toute l'Europe en débat"

"Toute l'Europe en débat" - vidéo

10/06/2011 Touteleurope en débat n°15 : bactérie tueuse et sécurité alimentaire en Europe

Il y a plus de dix jours suite a l'annonce d'un décès en Allemagne la rumeur d'un concombre tueur venu d'Espagne se répandait comme une trainée de poudre dans la presse européenne, et dans l'esprit des consommateurs. Le cucurbitacée mis hors de cause depuis quelques jours, les recherches continuent pour identifier l'origine de la bactérie E.coli qui a fait depuis de nombreuses victimes. Cette crise sanitaire montre-t-elle les limites de l'Union européenne en matière de sécurité alimentaire ? Comment fallait-il réagir ? L'Allemagne mais également ses partenaires européens auraient-ils pu mieux faire ? Qui doit payer pour indemniser les producteurs espagnols pénalisés par l'erreur faite sur l'origine de l'épidémie ? Pour en parler sur le plateau de Touteleurope en débat : Gilles Pargneaux (S&D) membre de la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, et Marc Tarabella,(S&D) membre de la Commission de l'agriculture et du développement rural.

Flash is required!
14/05/11, Florent :
Les écrans publicitaires pour les sites Internet européens sont assez désagréables au point de donner la nausée :-(

Je trouve les thèmes abordés par cette émissions intéressant et enrichissant, mais il s'agit à mon avis plus de discussions que de débats. La deuxième modalité impliquerait, selon la compréhension que j'ai du terme, une confrontation des idées et une opposition des intervenant nécessitant la présentation d'arguments.
Hors après avoir visionné quelques "débats" et bien que satisfait de l'information obtenue à travers eux, je suis loin de trouver qu'il s'agisse de confrontations d'idées favorisant la présentation d'arguments ...
Signaler ce commentaire
20/05/11, Alain :
Nous sommes d'accord pour ce qui concerne la France, il s'agit de lutter contre l'immigration illégale ! Rien de plus. Il est naturel que dans l'espace Schengen l'ensemble des états, partage cette vision et travail de concert pour limiter ce type d'immigration.Pour les Tunisiens nous comprenons mal que les migrants illégaux quittent leur pays qui à bien besoin d'eux pour construire leur démocratie.Alain
Signaler ce commentaire
Ajoutez un commentaire

* - champ obligatoire

*



Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
*
*

Lire la charte